Skip to content Skip to footer

Puits de lumière РEclairage naturel 

PUITS DE LUMI√ąRE

D√©couvrez l’√©clat d’un nouveau jour avec les puits de lumi√®re ! Ces merveilles architecturales font entrer la lumi√®re naturelle l√† o√Ļ elle n’aurait jamais pu atteindre auparavant. Imaginez, du toit jusqu’au plafond, une voie lumineuse s’√©tend, baignant vos espaces sombres d’une lueur revitalisante. Que ce soit pour √©clairer une salle de bains sans fen√™tres, illuminer un couloir auparavant morne ou m√™me m√©tamorphoser un espace de rangement terne, les puits de lumi√®re sont la r√©ponse.

Apport de lumière naturelle

Con√ßus pour les situations o√Ļ les combles ne sont pas am√©nageables, (comme la solution V√©lux) ces solutions innovantes vous permettent de profiter de la lumi√®re naturelle. M√™me l√† o√Ļ vous ne pensiez pas que c’√©tait possible. Disponibles pour diff√©rents types de toits inclin√©s avec une pente entre 15 et 60 degr√©s – ils s’adaptent √† vos besoins.

Les puits de lumi√®re sont non seulement un ajout esth√©tique √† votre espace, mais ils sont √©galement √©conomique et simple √† installer. Aussi connus sous le nom de conduits de lumi√®re, ou √©clairage z√©nithal, leur installation est un jeu d’enfant, souvent r√©alis√©e en quelques heures seulement. Laissez entrer la lumi√®re et transformez votre int√©rieur en un espace lumineux et accueillant d√®s aujourd’hui !

La norme couvre les aspects essentiels de la conception de l’√©clairage naturel en √©tablissant des niveaux minimaux de performance dans quatre domaines cl√©s :

  1. Exposition √† la lumi√®re naturelle : elle traite du contr√īle du volume et de la diffusion de la lumi√®re du jour dans l’espace, visant √† optimiser l’√©clairage z√©nithale ou √©clairage naturel.
  2. Vue sur l’ext√©rieur : elle √©value la qualit√© de la vue √† travers les fen√™tres et les lanterneaux, permettant ainsi aux occupants de b√©n√©ficier d’une connexion visuelle avec l’ext√©rieur.
  3. Rayonnement solaire : cette partie concerne le calcul de la dur√©e d’exposition au soleil et propose des solutions pour √©viter les probl√®mes de surchauffe li√©s √† une exposition excessive.
  4. √Čblouissement : elle vise √† maintenir l’√©blouissement √† un niveau acceptable, contribuant ainsi √† am√©liorer le confort visuel des occupants.
Puits de lumière vélux en toiture

En outre, la norme propose des recommandations pour une conformit√© ¬ę¬†moyenne¬†¬Ľ et ¬ę¬†√©lev√©e¬†¬Ľ dans chaque domaine, permettant ainsi aux √©quipes de projet qui le souhaitent de d√©passer les exigences minimales.

En r√©sum√©, la publication de la norme EN 17037 repr√©sente une avanc√©e majeure en offrant un cadre harmonis√© pour la conception de l’√©clairage z√©nithal. Elle d√©finit des crit√®res clairs de performance et encourage les √©quipes de projet √† viser des niveaux de conformit√© plus √©lev√©s. Cela favorise une approche plus efficace et responsable de l’√©clairage naturel dans les b√Ętiments.

Exposition √† la lumi√®re naturelle gr√Ęce aux puits de lumi√®re ou vo√Ľte z√©nithale

Dans le domaine d’application de la nouvelle norme, l’objectif principal est de cr√©er une ambiance agr√©able dans vos locaux en utilisant des sources d’√©clairage naturel. Pour d√©finir cette impression, le groupe de travail s’est bas√© sur les niveaux d’√©clairage int√©rieur consid√©r√©s comme ad√©quats dans les normes d’√©clairage existantes, notamment la norme EN 12464-1, et a choisi une valeur de 300 lux.
Pour respecter les recommandations minimales pour les espaces int√©rieurs √©clair√©s par des fen√™tres ou des murs-rideaux, plus de 50% de l’espace doit atteindre un √©clairement de 300 lux pendant plus de la moiti√© des heures de jour de l’ann√©e. De plus, afin d’√©viter la cr√©ation de zones particuli√®rement sombres √† l’int√©rieur d’une pi√®ce, un √©clairement minimum de 100 lux doit √™tre atteint dans l’ensemble de l’espace pendant la m√™me p√©riode.

Eclairage naturel avec les Puits de lumière sur toit

Si des lanterneaux sont utilis√©s pour apporter la lumi√®re du jour dans l’espace, les exigences sont plus √©lev√©es, avec un √©clairement de 300 lux requis dans l’ensemble de l’espace pendant au moins la moiti√© des heures de jour.

La norme propose deux m√©thodes pour √©valuer l’exposition √† la lumi√®re dans un projet. La m√©thode la plus simple consiste en un calcul du facteur de lumi√®re du jour en utilisant un ciel couvert normalis√© d√©fini par la Commission internationale de l’√©clairage (CIE). √Čtant donn√© que la norme s’applique √† une vaste zone g√©ographique, un tableau est fourni pour adapter le facteur de lumi√®re du jour vis√© en fonction de l’√©clairement de la capitale du pays.

Economies d’√©nergie avec les puits de lumi√®re

L’autre m√©thode, plus pr√©cise, repose sur l’utilisation d’un logiciel de mod√©lisation de la lumi√®re du jour qui utilise des donn√©es climatiques sp√©cifiques √† l’emplacement du b√Ętiment. Cette m√©thode permet de simuler les variations d’√©clairage √† des intervalles horaires ou demi-horaires et de prendre en compte des √©l√©ments mobiles tels que les stores. Bien que cette m√©thode soit plus complexe que le calcul du facteur de lumi√®re du jour, elle fournit des r√©sultats plus d√©taill√©s et peut √™tre plus pratique pour les concepteurs.

Rayonnement solaire pour les puits de lumière

La recherche a confirm√© les nombreux avantages de l’exposition √† la lumi√®re du jour sur la sant√© et le bien-√™tre des individus, en particulier pour les personnes vuln√©rables telles que les jeunes enfants et les patients malades. Les effets positifs comprennent une meilleure sant√© des employ√©s, une plus grande satisfaction et productivit√© au travail, une am√©lioration de l’attention et de la capacit√© de m√©morisation des √©l√®ves, une gu√©rison plus rapide et une r√©duction de la d√©pression chez les patients. La lumi√®re du jour peut m√™me avoir un impact positif sur les ventes des magasins.

Cependant, il est essentiel de contr√īler les niveaux d’exposition pendant les mois d’√©t√© afin d’√©viter les points chauds et les temp√©ratures excessives √† l’int√©rieur des b√Ętiments. La norme recommande donc une exposition minimale d’une heure et demie √† la lumi√®re du jour pour toutes les chambres d’h√īpital, les salles de jeux des cr√®ches et au moins une pi√®ce de la maison. Cette valeur est bas√©e sur les niveaux d’ensoleillement au 21 mars, qui correspond √† l’√©quinoxe de printemps. Un tableau est fourni dans la norme pour adapter cette exposition en fonction de la hauteur du soleil dans la capitale de chaque pays concern√©. Des calculs d√©taill√©s prennent en compte des facteurs tels que la hauteur et la position des vitres, ainsi que tout obstacle environnant.

Pour se conformer √† cette norme, les concepteurs de puits de lumi√®re doivent donc prendre soigneusement en compte l’emplacement et la taille des fen√™tres, ainsi que l’orientation et l’agencement global du b√Ętiment afin de garantir une exposition ad√©quate √† la lumi√®re du jour tout en √©vitant les probl√®mes li√©s aux temp√©ratures √©lev√©es et √† l’√©blouissement.

Détails sur les puits de lumière

L’un des principaux d√©fis √† relever lorsqu’on travaille avec une source d’√©clairage aussi puissante que le soleil est de s’assurer que la lumi√®re n’est pas dirig√©e vers les yeux des occupants (cela pourrait les distraire ou les g√™ner). Comme¬†l’√©blouissement¬†est susceptible de toucher certaines parties d‚Äôune pi√®ce plus que d‚Äôautres, la norme a recours au DGP (Daylight Glare Probability), un indicateur d‚Äô√©blouissement au calcul complexe, afin de d√©terminer l’√©clairement au niveau des yeux dans une pi√®ce et la part de personnes ¬ę incommod√©es ¬Ľ dans la pi√®ce. Pour se conformer aux¬†exigences¬†minimales, le DGP ne doit pas d√©passer une valeur seuil (0,45 DGPt) pendant plus de 5% du temps d’utilisation pr√©vu, ce qui devrait assurer le confort de la majorit√© des utilisateurs. Dans la plupart des cas, l’utilisation de¬†protections solaires¬†mobiles ou r√©tractables, tels que des stores, devrait aider √† r√©soudre efficacement ce probl√®me.

 

puits de lumière avec désenfumage et garde corps
Vue sur l’ext√©rieur

Le dernier aspect de la norme est une d√©claration d’amour √† tous ceux qui ont d√©j√† √©t√© grond√©s parce qu‚Äôils ¬ę r√™vassaient ¬Ľ en regardant par la fen√™tre. La norme s’appuie ici encore sur des r√©sultats de recherche, qui soulignent cette fois que regarder par la fen√™tre peut avoir un impact b√©n√©fique √† la fois sur l’esprit et sur le syst√®me visuel.

Pour essayer d’appliquer √† cet aspect une mesure qualitative, la norme prend en compte 3 param√®tres :
  • Largeur de la vue sur l‚Äôext√©rieur¬†– Il s’agit de la part de la vue horizontale comportant des ouvertures, depuis l‚Äôemplacement o√Ļ les personnes doivent s‚Äôasseoir/ se tenir debout. Elle est fonction de la taille et de l’emplacement des fen√™tres, ainsi que de la distance et de l’angle des utilisateurs par rapport √† elles. Le minimum recommand√© est > 14¬į (bas√© sur un champ de vision de 360¬į).
  • Distance ext√©rieure de la vue¬†– C’est la distance jusqu’aux b√Ętiments les plus √©loign√©s visibles par la fen√™tre. Pour permettre aux yeux de se d√©tendre, le minimum requis est > 6 m√®tres. Elle peut √™tre calcul√©e √† l’aide des plans architecturaux.
  • Nombre de plans visibles √† partir d’au moins 70 % de la surface utilis√©e¬†– La norme s√©pare une vue en trois plans : le ciel, le paysage et le sol. Pour satisfaire aux exigences minimales, les occupants doivent √™tre capables de voir au moins le paysage. Le nombre de plans visibles, ainsi que la largeur de la vue sur l‚Äôext√©rieur, peuvent √™tre calcul√©s √† l’aide d’une fonction de repr√©sentation de fisheye.
Cons√©quences pour nos b√Ętiments

La¬†nouvelle norme est en cours de d√©ploiement dans l’UE¬†et dans un certain nombre de pays tiers. Ses recommandations ne s’appliquent pas seulement aux¬†nouveaux b√Ętiments, mais peuvent √©galement √™tre appliqu√©es dans le cadre de¬†r√©novations importantes.

Je crois sinc√®rement que cette norme peut¬†am√©liorer de mani√®re significative la qualit√© de nos b√Ętiments.¬†Pour ce faire, il est cependant essentiel que les¬†architectes¬†s’engagent pleinement dans l’esprit de la norme plut√īt que de la consid√©rer simplement comme une nouvelle s√©rie de cases √† cocher. En int√©grant de fa√ßon pr√©cise l’√©clairage naturel d√®s les premi√®res √©tapes de la conception, il devrait √™tre possible de¬†construire des b√Ętiments¬†qui utilisent¬†l’√©nergie¬†plus efficacement, prot√®gent la sant√© des occupants et leur offrent une exp√©rience plus tonifiante.

Chez¬†INGE PROTECT, nous pouvons vous fournir les¬†syst√®mes d’√©clairage naturel et l’expertise technique qui vous permettront de respecter et d’aller au-del√† des exigences minimales de conformit√©. En utilisant les approches de mod√©lisation les plus r√©centes, nous pouvons vous aider √† affiner chaque aspect d’un b√Ętiment, y compris son orientation et sa forme, la taille et la position du puit de lumi√®re¬†ou encore la mise en place de¬†protections solaires. Gr√Ęce √† notre vaste gamme de produits, nous cr√©ons des solutions d’√©clairage qui combinent des¬†technologies d’√©clairage naturel¬†de pointe avec un¬†√©clairage basse consommation¬†et des¬†d√©tecteurs de pr√©sence int√©gr√©s.¬†Cette approche globale nous permet de cr√©er des espaces plus l√©gers et plus sains qui utilisent l’√©nergie beaucoup plus efficacement.

Une Question ? Une demande de devis ?

ūüď≥ 04 83 43 99 34